EN BREF !

Quadri ou Pantone ? On vous parle impression !

L’impression est un secteur d’activité qu’une bonne partie des nouvelles agences de communication ne prend même plus la peine d’apprendre.

Un designer se limite à la réalisation web d’un logo et ne s’intéresse pas (d’une manière générale) à sa transformation physique sur les différents supports de communication utilisés par son client. Parfois même, les documents envoyés à une imprimerie ne sont pas préparés à l’avance par l’agence et créent ainsi un nouveau problème à gérer pour l’imprimeur.

Mise à part la relation agence/imprimeur, c’est l’avis final du client et la satisfaction du client qui restent principalement en jeu. Ce dernier souhaite pouvoir retrouver les mêmes résultats sur l’écran (pré impression) que sur le papier (post impression). Le choix de la préparation web des supports va donc faire l’objet de plusieurs questions pour que nous puissions être sûr de ne pas décevoir le client lors du résultat final.

Quadrichromie ou Pantone ? Mais de quoi s’agit-il réellement ?
Quelles sont les différences entre les différentes méthodes d’impression en couleurs ?

 

Nous vous apportons des réponses !

1- Qu'est ce que la quadrichromie ?

Lorsqu’on travaille dans le monde de l’imagerie, on prend l’habitude d’être très minutieux, voire critique, lorsqu’on voit les réalisation présentes dans les magazines ou dans les brochures…

Mais avez-vous déjà pensé à regarder ces réalisations de très près ?

Si vous faîtes cet exercice, vous remarquerez alors que dans toutes les photos publiées dans les magazines, par exemple, il existe une multitude de points minuscules. C’est l’effet de la quadrichromie ! Les 4 couleurs sont juxtaposées en des points minuscules pour tromper l’œil des spectateurs.

En effet, pour des yeux qui ne sont pas habitués à ce genre de détails, il s’agit, tout simplement, d’une couleur unie. Et pourtant, ça ne l’est pas !

Cette méthode de juxtaposition des couleurs est appelée le système des couleurs CMJN ou encore CMYK pour nos amis les anglais. En décomposant le mot « quadrichromie », on retrouve le mot issu du latin « quadra » qui signifie quatre en français et le mot issu du grec « chromia » qui signifie couleur en français. Littéralement, ce mot signifie donc quatre couleurs. Ces dernières, qui composent cette méthode d’impression sont : le Cyan, le Magenta, le Jaune et le Noir.

Mais pourquoi ces couleurs en particulier ? Vous le savez peut-être, le Cyan, le Magenta et le Jaune sont les trois couleurs primaires en synthèse soustractive. Dans des termes plus simples : lorsque ces trois couleurs sont superposées à 100%, le mélange donne du noir… ou presque !

Le noir est, également, une couleur très importante dans la juxtaposition des couleurs.

C’est grâce à son usage que l’on obtient les teintes “gris neutres”, très difficiles à obtenir avec les trois couleurs primaires, citées un peu plus haut.

Il existe plus de 16 millions de combinaisons/mélanges différents utilisant ces 4 couleurs principales à des pourcentages différents pour chaque essai.

En fonction des couleurs que vous souhaitez obtenir, il est nécessaire de trouver la bonne combinaison et le pourcentage précis.

Ne vous en faites pas, les professionnels du monde de l’impression maîtrisent parfaitement cet art.

Quelques avantages de la quadri : 

  • Moins chère
  • Impression plus rapide
  • Facile à utiliser dans la préparation des documents en amont
  • Possibilité d’imprimer toutes les couleurs existantes

Quelques inconvénients de la quadri : 

  • Difficulté d’obtention des teintes exactes lors de l’impression
  • Certaines couleurs vives seront un peu plus ternes lors de l’impression
  • Un bon calibrage des machines est nécessaire pour obtenir une précision

2- Pourquoi et quand utiliser la quadri ?

Vous l’aurez compris, avec le fameux CMJN, vous aurez la possibilité d’obtenir une gamme de couleurs plus large, puisque les combinaisons possibles sont très nombreuses.

C’est, également, une technique d’impression très rapide et qui permet de faire des économies significatives. C’est principalement dans le domaine de la publicité, de la presse et dans la littérature que la quadrichromie est très utilisée.

3 - Qu'est ce que le Pantone ?

Les couleurs Pantone ou PMS (Pantone Matching System) sont des teintes normalisées et référencées dans un « recueil d’échantillons ». C’est ce recueil que l’on appellera Nuancier Pantone ou Pantonier dans le jargon du métier.

Pour que vous puissiez vous retrouver facilement dans ce grand catalogue de couleur, chaque teinte est associée à un numéro bien précis. Les encres Pantone utilisées dans le domaine de l’impression professionnelle sont déjà prédéfinies. C’est en se basant sur 14 couleurs de base que vous pourriez obtenir les tons directs du Pantonier. Ces couleurs seront, par la suite mélangées pour obtenir plus de 1 000 teintes déclinées sur différents types de supports.

À la grande différence de la quadrichromie, le mélange des couleurs est physique. Dans des termes plus simple, cela signifie que les encres sont mélangées par le pressier avant de passer à l’impression.

Contrairement à la quadri, Le Pantone fait intervenir quatorze couleurs et non pas seulement quatre.

Les différentes gammes de couleurs Pantone

  • Le Pantone C pour le papier couché
  • Pantone U pour le papier non couché
  • Le Pantone M pour le papier mat

Il est important de bien comprendre la gamme de couleurs Pantone à choisir avant l’impression. Pourquoi ?

Parce que le résultat est différent en fonction du support sur lequel vous allez imprimer.

Ainsi, en fonction de l’absorption du papier, le résultat ne sera pas le même. Et pourtant, avec l’usage du Pantonier, vous pouvez être certain que le résultat soit le plus proche possible de ce que vous avez sur l’écran.

Quelques avantages du Pantone

  • Couleurs fiables et proches de la réalité
  • Qualité de couleur supérieure et bien plus vive
  • Possibilité d’obtenir des teintes spéciales
  • Meilleure solution pour l’impression en grand format
  • Meilleure solution pour l’impression sur des papiers de grammage

Quelques inconvénients du Pantone

  • Possibilité infime de variation de couleur
  • Impossible d’utiliser le Pantone dans l’impression numérique
  • Coût assez élevé

2- Pourquoi et quand utiliser le Pantone ?

Avec le Pantone, les couleurs sont plus nettes et plus vives ! Contrairement à la quadri, vous pouvez donc obtenir des couleurs plus précises.

C’est d’ailleurs l’une des principales raisons qui font que les graphistes préfèrent le Pantone au lieu de la Quadri. Il s’agit donc de l’alternative idéale lorsque vous souhaitez obtenir une teinte bien précise sur différents supports.

On utilise le plus souvent le Pantone dans le domaine du marketing, du packaging ou de la communication institutionnelle. C’est, d’une manière générale,, avec l’impression Pantone que l’on imprimera des logos, par exemple.